Histoire de L'USAC

 

L'Union sportive et Amicale de CLICHY (USAC) fût fondée en 1900 et inscrite à la fédération française de Football de l'époque (USFSA) sous le numéro d'affiliation n°5. C'est par conséquent, l'un des plus vieux club Français.

Tout commence à l'époque de "la Commune de Paris" et c'est durant cette période que les foulards rouges affrontaient les foulards noirs sur les terrains proches de Paris. Las de ces luttes d'un autre temps, ils décidèrent alors d'unifier leurs couleurs lors de l'arrivée du Football en France, afin de donner naissance au maillot rouge et noir actuel.

Le premier terrain de jeu était situé sur l'emplacement du cimetière communal puis, le stade Municipal fût mis à la disposition de l'USAC en 1922. Ce même stade Municipal migra de quelques mètres pour atteindre le site actuel. Il a été rebaptisé et inaauguré par Gilles Gatoire, Maire de Clichy, en Stade Nelson Paillou en mémoire du célèbre président du Comité Olympique Français, décédé quelques années auparavant. Néanmoins, dans l'esprit de beaucoup, il continue à être appelé Stade Municipal...

Avant la guerre 1914/1918 l'USAC fusionna avec un autre club Clichois "SPORTING CLUB AMICAL". Le passé de l'USAC est riche en gloire et ce club fût longtemps considéré comme l'un des meilleurs club de la région Parisienne, sinon de France.

En effet, lors de la saison 1919/1920 l'USA Clichy se hissa en quart de finale de la Coupe de France (appelée Coupe de France, Coupe Charles-Simon jusqu'en 1918) comme l'AS Cannes, l'Olympique Lilloiis, le Red Star, le CA Paris et le Havre AC. C'est contre ce dernier que l'USAC s'inclina sur le score de 3 à 2 sur les terres Normandes. Le Havre AC élimina ensuite, en demi-finale l'AS Cannes 2 à 0, puis laissa filer la Coupe de France contre le CA Paris sur le score de 2 à 1 au stade Bergeyre à Paris.

L'USAC a aussi fourni plusieurs joueurs à l'équipe de France de l'époque: Parmis eux sûrement un des meilleurs gardiens de tous les temps; Pierre Chayriguès, ainsi que les internationnaux SHALBAR, STUTTLER, CLERC, LEBATTEUX, CLUGNET...

L'USAC a aussi vu naître quelques vedettes internationales, qui doivent beaucoup à leurs premiers éducateurs comme: Maurice CHAILLY et autre CLUGNET. Parmi ces jeunes, on peut citer MOREEL, VAAST, PILETTE, GRILLON (tous internationnaux). Plus près de nous, citons Albert BORTO qui fût sélectionneur de l'équipe de France amateur et Olympique (première selection de Milchel PLATINI dans l'équipe de France Olympique pour les jeux de Moscou en 1980) et dont le nom figure sur une plaque commémorative sur le mur du Club House du stade Nelson Paillou, enfin Hubert GUENICHE qui, comme Albert BORTO, fit ses débuts au club.

S'il a connu ses heures de gloire, ce club a aussi connu des passages difficiles; rien d'étonnant en 100 ans d'existence. L'USAC est habitué à faire face à l'adversité mais, l'essentiel pour nous aujourd'hui et demain, est de faire honneur à ce club, à ses couleurs et à ses illustres ainés.